TERRAIN MINEURS

 

(titre de travail, film en cours de production)

 

Aujourd’hui, le Tribunal pour Enfants de Paris installé au Tribunal de Grande Instance sur l’Ile de la Cité, a compétence sur la justice des mineurs, enfants victimes, enfants auteurs, enfant victimes et auteurs de Paris et la région parisienne, de l’ensemble du territoire français concernant les délits criminels et l’international dont la radicalisation, les réseaux internationaux, et bien sûr d’abord l’ensemble de la délinquance dans cette ville multiethnique.

Sur le temps d’une année après une longue préparation, le film suit de façon attentive différentes audiences dans le cabinet de trois juges des enfants, au Parquet des mineurs, à la réception des comparutions immédiates de mineurs par des éducateurs de l’Ueat (Protection Judiciaire de l’Enfance).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ouvre cette fenêtre de notre monde contemporain dans un aspect assez tabou puisqu’il concerne l’enfance en danger, de la toute petite enfance à la fin des 17 ans.

Ces situations sont fragiles et si nous filmons certaines des histoires qui permettent des liens entre les magistrats avec des enfants, le film s’attache à la progression des situations, à l’incertitude de ces destins d’enfants qui commencent leurs vies en cherchant un futur possible.

Sensible et exigeant, le film fait l’objet d’autorisations exceptionnelles dans ces lieux du secret des familles, en prenant le temps de donner une respiration à certaines de ces histoires.

Il s’attache à montrer une justice disposée à réparer, constructive, patiente, positive y compris même quand les audiences se passent au pénal, que la Loi représente l’autorité, la sanction, la limite.

 

 

extrait avec code protégé (exclusif aux jurys du CNC Cosip et de la Procirep) :

 

 

 

 

 

© julianto 2017