Josée

Paule Muxel est en montage sur le long métrage « Josée Laval » après avoir tourné les scènes complémentaires avec la comédienne Anne Consigny. Ce projet écrit à partir de juin 2012, réécrit différemment en 2013 / 2014 sous sa forme de documentaire fiction singulière avec la proposition de deux comédiens à l’écran, est après les tournages de 2015 et 2018 est dépendant en grande partie des manques de moyens financiers, étant actuellement hors financement production.

Si le projet, devenu un film de 1 x 52’ (France 3 2016 diffusé en 2018) et 2 x 52’ (chaînes câblées / diffusions 2016) pour la télévision, prend du temps, c’est aussi une question qui appartient à la fois à sa sensibilité et à la découverte d’archives inédites.

En effet, si les premières archives issues de la Fondation Josée et René de Chambrun ont été mis à jour par Yves Pourcher, professeur d’université, anthropologue du politique, du temps a encore été consacré au moment de la réalisation du film une fois l’accès possible à la Fondation même, ce qui a pris deux ans après le premier script.

Josée Laval, Josée de Chambrun, n’a laissé à la Fondation que les documents qui lui semblaient possibles à ses yeux.